Soirée des trophées LNB inside

La soirée des trophées LNB a été une franche réussite parce que c’était bien rythmé avec des vidéos spectaculaires et des discours remplis de sincérité. La LNB avait décidé fort logiquement d'honorer les héros de l’équipe de Berck de '73-'74 et Vincent Collet, dans un discours très inspiré, a expliqué comment cette équipe l'a fait rêver quand il avait 10 ans à Montivilliers.

D'ailleurs il n'y avait pas un œil sec dans le théâtre quand le coach, Jean Galle, a demandé à tous ses joueurs de le rejoindre sur l'estrade.  Ça m'a particulièrement touché car j'ai joué à Caen en premiere division grâce à Jean et son frere Pierre qui m'ont fait progresser énormément.  Je jouais avec Pierre et Didier Dobbels(bonjour le "caviar time!") et j'ai été l'adversaire à un moment ou un autre de tous les Berckois de l’époque.  

    Les souvenirs de Pascal Legendre, un vrai historien du basket, de cette equipe m'ont rendu nostalgique d'une epoque ou tous les meilleurs français jouaient en France, les deux etrangers par equipe etaient des sacrés pointures(à l'image de Ken Gardner, present avec son nouveau coeur) et on ne changeait pas de joueurs pendant la saison.  

    Je reviens sur Collet, élu entraineur de l'année, qui a souligné qu'il pensait qu'Eric Bartecheky meritait aussi ce trophée pour avoir donné autant de plus-value au plus petit budget de la Pro A au Havre.  Il a decrit son admiration pour Pascal Donnadieu qui a fait de son club à Nanterre un champion de France et d'Europe ce que Collet aurait aimé faire avec son pere à Montiviliiers!  Vincent a surtout terminé son speech en saluant la nouvelle solidarité qui regne dans le basket francais, trop souvent dans le passé divisé par des stériles querelles de clocher.  Chapeau bas, car c'est tellement vrai, que ce soit entre les clubs, entre les joueurs ou entre la fédé et la ligue, ces querelles ont nui à la progression du basket dans son ensemble.  Il suffit de comparer le débâcle des J.O. de '84 avec le succés de la generation Rigaudeau à Sydney ou les titres et medailles de la generation Parker depuis, pour en etre convaincu.  Voir comment tout le basket francais a salué et partagé  le trophée de Nanterre en Eurochallenge a été magnifique et exemplaire!  Tous les Nanterriens étaient la pour recevoir une trophée d'honneur pour leur exploit, la premiere Coupe d'Europe pour un club francais masculin depuis Nancy en 2002!

    Le discours d'Adrien Moerman, au bord des larmes en recevant son trophée MVP réuni, a été touchant de sincerité comme le discours de son dauphin et ami, Antoine Diot, qui a rendu hommage à l'engagement de tous les instants d'Adrien quand il est sur un terrain.  Pas de jalousie, que du respect.  Flo Pietrus, meilleur defenseur et Joseph Bissang, meilleur arbitre, ont eu des mots justes,egalement. 

    Il y a eu, aussi, des surprises pendant cette fete commencant avec la sympathique presence de Nicolas Batum.  L'absence de Ricardo Greer ou de Shawn King du Havre dans le top 5 m'a surpris, aussi.  Puis David Cozette, le presentateur, a devoilé le scoop de la soirée concernant ses amis Jean-Louis Borg et Laurent Legname.  Borg devient General Manager de Dijon aprés une saison usante et il acceuille Laurent, elu entraineur de l'année en Pro B avec Hyeres-Toulon, comme coach de Dijon la saison prochaine.  Autour d'un nouveau president, Dijon va demarrer une nouvelle ere tout en gardant une certaine continuité.  Personellement, je vois Borg revenir au coaching quelque part d'ici deux ans quand il aura rechargé ses batteries et qu'un gros club aura fait appel à lui, à l'image de l'arrivée de Phillipe Hervé à Limoges cette saison.

    Une autre image forte a été le trophée de meilleur entraineur d'un centre de formation donné à une femme, Laurienne Dolt, qui, a son tour, a remercié Vincent Collet.  Ainsi le boucle etait bouclé!

    A travers cette soirée, on constate que le basket francais se porte plutot bien et tout le monde rament dans le meme sens.  Heureusement, car cet été on attend l'apotheose de la generation Parker et une qualif pour les Jeux de Rio, et on aura besoin de tout le monde pour y arriver!

    Bravo à tous les lauréats et maintenant, vive les playoffs!!