MVP et Top 5 Pro A

C'est la semaine prochaine que je dois envoyer mon bulletin pour le MVP et le Top 5 de la Pro A mais puisque je vous aime bien, voici en avant-première mes choix! Mon problème, c'est que c'est difficile de mettre six joueurs dans cinq places. Pour MVP d'abord, je vais donner priorité aux résultats collectifs et nommer Antoine Diot. Comme pour Stephen Curry dans la NBA, Diot est le meilleur joueur dans la meilleure équipe de la saison régulière et sauf baisse de régime inattendue dans la dernière ligne droite, Strasbourg devrait finir premier au classement après avoir déjà remporté la Leaders Cup.

Antoine est déjà le MVP français en titre et il me parait un bon choix pour inaugurer la nouvelle formule qui réunit les deux trophées pour désigner un seul MVP cette saison.  Edwin Jackson avait milité pour cette option et il a été entendu!  Partout ailleurs, les pays ne désignent qu'un seul MVP donc cette décision est logique.  Autant plus que le statut de JFL semble être dans le collimateur des instances européennes.  Diot est le deuxième meilleur passeur de la Pro A, leader indiscutable de Strasbourg en attaque et en défense, et souvent auteur de paniers assassins dans le money time.  Le SIG possède la meilleure défense, un domaine qui est difficilement quantifiable avec les stats classiques mais c'est clair que la première ligne de cette défense étouffante est Antoine Diot qui met la pression sur le meneur adverse qui monte le ballon.  En plus, à l'image de Ricardo Greer, il a une personnalité de parfait co-équipier très altruiste qui cherche toujours à mettre en valeur le collectif souvent au dépend de ses statistiques individuelles.  Ses relations exemplaires avec les medias ne font que rajouter à son aura ainsi que ses perfs avec l'équipe de France.

   

Antoine est donc forcément le meneur de mon Top 5 mais après ça se gâte car je considère que 5 autres joueurs sont méritants et indissociables de la réussite de leurs clubs cette saison.  En poste 2, je choisis Mark Payne, 3eme eval de la Pro A et symbole de l'incroyable saison accompli par Chalons-Reims.  Il a joué sur 4 postes différents cette saison ce qui à permis à Nicolas Antic de combler des brèches en fonction des situations.  C'est un arrière de grande taille qui possède un super coup d'œil pour les caviars.

   

En poste 3, je vais tricher et mettre Greer car j'ai déjà trop de postes 4 à caser!  Il représente l'invraisemblable succès du Havre avec son  budget riquiqui en compagnie son co-équipier, Shaun King, que je place en poste 5.  King est le meilleur eval, rebondeur et contreur de la saison, égalant les exploits de Randal Falker, le MVP étranger de la saison dernière.  La colonne vertébrale havraise constituée de John Cox pour les points extérieur puis Greer qui gave King à l'intérieur pour les tirs à haut pourcentage, est un modèle du genre.  Comme Chalons-Reims, c'est une équipe qui tire le max de son potentiel alliant les vieux briscards avec des jeunes français comme Hugo Ivernizzi et Wilfred Yeguette pour faire un cocktail délicieux!  C'est pour cela que mettre deux Havrais dans le Top 5 ne me parait pas excessif.  

   

Maintenant c'est à vous de choisir entre Adrien Moerman et Flo Pietrus pour le poste 4, car moi, je n'y arrive pas!  Adrien semblait être parti pour devenir MVP quand il dominait les stats dans la première moitié de la saison mais une légère baisse de régime et les nombreuses difficultés de son club, Limoges, l'ont fait un peu reculé dans la hiérarchie.  Flo est l'ame d'une équipe de Nancy ancrée à la 4eme place malgré de nombreuses blessures et une longue saison ou les titulaires ont été au four et au moulin avec des gros temps de jeu en championnat et en Eurocoupe.  Comme pour Diot, l'apport défensif de Pietrus est difficilement quantifiable mais totalement décisif dans les bons résultats de Nancy.  D'ailleurs, Flo a également réussi la meilleure saison de sa carrière en attaque!

   

Voilà mon MVP et mon...Top 6, qu'en pensez-vous?  Ne croyez pas que j'ai oublié Nanterre mais leur jeu est tellement bien équilibré que c'est difficile de sortir un individu du lot!  C'est pourquoi leur coach, Pascal Donnadieu, fait partie des favoris pour Entraineur de l'année avec Vincent Collet, Eric Bartecheky et Nicolas Antic.  A vos commentaires!