Les Bronzés, 12 mecs en or

Cette phrase d'Antoine Diot résume bien la campagne des Bleus en Espagne. Douze joueurs ambitieux, performants, solidaires et humble de surcroît, qui ont réalisé la plus grosse surprise dans l'histoire du basket français en battant la Dream Team espagnole sur ses terres dans une Coupe du Monde qui leur étaient dédies depuis le depart !

Chapeau bas pour cet exploit historique et pour leur reaction d'orgeuil apportant une premiere medaille mondiale aprés la deception de la defaite en demi-finale contre la Serbie.  Je vous recommande chaleureusement de regarder leur epopée dans Interieur Sport ce soir ! 

En haut de la pyramide de cette equipe de France new look et rajeunie à cause des absences de Tony Parker et compagnie; deux hommes clés, Vincent Collet et Boris Diaw.  Le meilleur entraineur de l'equipe de France de basket de  l'histoire et son staff ont donné le ton, le plan tactique, et la philosophie de jeu tandis que Diaw, le capitaine, a veillé à la bonne application des consignes tout en donnant l'exemple sur le terrain avec son altruisme et ses paniers decisifs dans le money time.  Comme disait recemment le scoreur bresilien legendaire, Oscar Schmidt, j'aurais aimé jouer avec Boris Diaw !  Il etait le pendant indispensable de Collet dans l'equipe  et comme les deux hommes n'ont que les mots "collectif", "concentration" "extra pass" et "groupe" à la bouche, ils etaient faits pour s'entendre!  Comme disait Collet dans le Grand Journal, ce groupe a prouvé que l'equipe de France n'existait pas qu'à travers Tony Parker.

    Boris pouvait compter sur ses lieutenants guadeloupeens, Flo Pietrus, le guerrier defensif et Mike Gelabale le shooteur elegant avec son sang froid mais aussi sur Nico Batum, devenu enfin un scoreur "Batmanesque" dans les deux derniers matches.  Sur ce tournoi, il n'etait pas le meilleur ailier de l'Europe mais le meilleur ailier du monde... parmi les joueurs presents tout au moins !  

Sans Parker, les meneurs Diot et Thomas Heurtel ont marqué des points pour une selection dans la French Dream Team l'été prochain pour le Championnat d'Europe organisé en France.  Leur culot et leur gestion intelligente dans les fins de matches ont été decisifs.  Rudy Gobert et Joffrey Lauvergne, decisifs au rebond et en defense contre l'Espagne, devraient etre prioritaires s'ils se trouvent à egalité pour une selection l'été prochain avec d'autres pivots qui n'ont pas daigné venir.  Evan Fournier, un excellent serial scoreur par moments, Edwin Jackson, Kim Tillie et Charles Kahudi ont été des co-equipiers modeles tout au long de la compet et ils meritent leurs medailles aussi.  Seul bemol, j'aurais bien aimé voir ce que Kahudi aurait pu faire en defense sur l'inarretable Milos Teodosic en premiere mi-temps de la demi-finale !

 

    Ce resultat et l'organisation du Championnat d'Europe en France vont rejaillir positivement sur le basket francais et la Pro A en general.  Esperons que cela donne des ailes et des ambitions aux clubs francais engagés dans les Coupes d'Europe.  La France se trouve maintenant au 5eme rang mondial selon le ranking Fiba, du jamais vu !  La bonne nouvelle, c'est que Team USA ne sera pas present à l'Eurobasket pour mettre trente points à tout le monde.  C'est TP qui l'a dit, c'est le bon moment d'investir dans le basket francais !