La 17eme journée

C'est rare qu'une seule journée sur 34 soit si importante dans un long championnat mais c'est le cas pour la 17eme qui se déroule ce weekend.

Puisque il n'y a qu'une victoire d'ecart entre la 5eme et la 12eme place, il y a une plethore de possibilités concernant une place dans le Top 8 ce qui vous donne aussi une place pour la Leader's Cup de Disneyland Paris.  C'est clair que les vainqueurs ce weekend vont s'ouvrir grands les portes de chez Mickey et que le differentiel de points risque de departager certaines equipes.

    L'approche de la mi-saison est egalement le moment de faire un premier bilan du championnat et la chose qui saute aux yeux en regardant le classement c'est qu'il y a un Top 4, puis les autres.  Beaucoup insiste sur les trois co-leaders mais j'ajoute Dijon qui continue de faire des gros resultats avec assez peu de moyens à l'image de Nanterre depuis quelques années.  Quatrieme, avec deux victoires d'avance sur le cinquieme, puis qualifié pour le Last 32 en Eurocoupe, Dijon fait un parcours exceptionnel grace au recrutement de deux des 7 meilleurs marqueurs du championnat, Erving Walker et Steven Gray, deux All-Stars.  Ainsi, les departs de Mykal Riley et T.J. Campbell n'ont pas cassé le bon dynamique de l'equipe de Jean-Louis Borg.

    On peut penser que le plus dur commence pour Dijon ainsi que pour Paris-Levallois et Nancy car le Last 32 est d'un niveau beaucoup plus relevé que le premier tour de l'Eurocoupe et comme ces equipes n'ont pas le meme densité d'effectif que Strasbourg et Limoges, ils vont souffrir en jouant sur plusiers tableaux au meme temps.  Si Blake Schilb redevient lui-meme avec regularité, le P-L pourrait remonter au classement de la Pro A pendant les matches retours.  L'arrivée de Keydren Clark à la place de Darius Adams devrait permettre à Nancy de faire la meme chose car le jeu sera mieux equillibré entre l'interieur et l'exterieur comme lors de la victoire de Nancy sur Nanterre en Coupe de France.

    Nanterre, c'est un cas à part car l'Eurochallenge est une competition moins relévée et moins fatiguante que l'Eurocoupe et les banlieuesards sont totallement capable de carrément remporter ce trophée tout en restant redoutable en championnat!  Le point commun entre les 4 leaders de la Pro A, c'est le succés et la justesse de leur recruitement par rapport à leurs budgets respectifs.  Des equipes avec des moyens importants ont eu moins de succés dans ce domaine à l'image du Mans, Gravelines-Dunkerque et surtout l'ASVEL.  Par contre, rien ne dit que ces trois-la ne vont pas se reveiller, eux aussi, aux matches retours!

    Comme Nanterre, Limoges et Strasbourg sont armés pour aller loin dans chaque competition.  Le CSP possede le MVP indiscutable des matches allers, Adrien Moerman, meilleure evaluation de la Pro A, et il vient de piquer à Strasbourg, Mike Gelabale, un joueur experimenté qui pourrait etre decisif en playoffs, une fois qu'il aura retrouvé sa forme optimale.  Ce transfert fait basculer en faveur de Limoges le titre de favori. 

    Je termine en soulignant que trois equipes sont beaucoup plus fortes que prevu; j'ai nommé Le Havre, Rouen et Chalons-Reims qui se sont assurées de se maintenir dés la fin des... matches allers. Chapeau bas!

 

    A samedi pour Le Mans-Limoges sur Canal Plus vers 15h!