Des français à l'honneur

Maintenant que la fabuleuse série de Golden State a été stoppée par Milwaukee, la même équipe qui a battu les Lakers en '72 après 33 victoires de suite, nous pouvons nous intéresser un peu à d'autres joueurs que Steph Curry et Draymond Green!

Concernant les joueurs français, Nicolas Batum est le meilleur après 23 matches dans son nouveau rôle comme leader polyvalent et go-to player pour sa nouvelle équipe, Charlotte.  Le proprio, Michael Jordan, a été le premier à l'appeler au moment du trade et il a du voir en Nico une sorte de Scottie Pippen bis qui remplit toutes les lignes de stats tout en étant le meilleur défenseur de l'équipe.  Jordan apprend son métier et prend de bien meilleures décisions qu'à ses débuts comme dirigeant.

    Nico affiche des stats digne d'un All-Star sur le plan individuel mais surtout ça fait des années que Charlotte n'a pas été leader de sa division.  Avec 17 points et autour de 7 rebonds et 5 passes en moyenne, Batman fait sa meilleure saison NBA, de loin, et c'est le joueur avec le plus de temps de jeu chez les Hornets.  Une place au All-Star Game et un ticket pour les playoffs confirmeront tout le bien qu'on pense de Nico et de sa saison!

    Après Batum, c'est Tony Parker le Français le plus constant cette saison et il joue un role clé dans la 2eme meilleure équipe de la NBA actuellement.  Son rôle a évolué et il a accepté ça avec intelligence et humilité.  Il est l'arrière le plus adroit de la ligue (57%) et il joue très juste dans un club qui a gagné 12 de ces 14 derniers matches.  Le meilleur pote de Tony, Boris Diaw, est toujours utile dans son job de 4eme intérieur mais à l'image de son équipe, il ne fait pas de coup d'éclat, il prépare tranquillement les playoffs comme à son habitude.

    Un club comme Orlando ne peut pas afficher la même sérénité que les Spurs car le Magic est une équipe très jeune et en pleine reconstruction, cependant, Orlando a trouvé un scoreur français, Evan Fournier, qui fera partie intégrante de l'avenir!  En novembre, Evan était le meilleur marqueur d'Orlando à 18 points par match et 46% aux tirs en jouant environ 35 minutes par match.  Il était le meilleur shooteur à 3 pts. de l'équipe mais en décembre son temps de jeu a baissé de 10 minutes par match en même temps que son scoring, 8,3 pts. et son adresse, 38%.  Cette chute vertigineuse dans ses stats a affecté sa confiance et il essaye de remonter la pente et regagner la confiance de son coach, Scott Skiles, un vrai dur à cuire!  Je vous parie qu'il va y arriver car le garçon est solide dans sa tête.

   Pour Joffrey Lauvergne à Denver, il a fallu retrouver la forme après une longue absence sur blessure et son gros match hier soir (14pts. et 11 reb.) dans la victoire arrachée face à Houston, est réconfortant.  Il a fait deux doubles-doubles en 5 matches mais avec un temps de jeu trés fluctuante, c'est difficile pour lui de trouver un bon rythme.  Il a pratiquement manqué tout le mois de novembre sur blessure et son équipe a fait 5 victoires et 11 défaites dans le mois.  Je crois qu'il fait davantage partie de la solution que du problème à Denver car quand il joue il est productif!

    Même chose pour Joakim Noah et Clint Capella.  Joakim joue un peu plus en décembre et il tourne à 10,3 rebonds, 4,4 passes et 2 contres ce mois-ci en seulement 24 minutes par match.  Certes, il score moins qu'avant mais il s'est adapté à sortir du banc pour apporter son énergie et son enthousiasme à une équipe qui cherche encore son identité de jeu.  Pour Clint c'est encore plus flagrant car depuis qu'il est titulaire dans le cinq à coté de Dwight Howard, Houston enchaine des victoires et Capella se dit plus à l'aise avec le nouveau jeune coach, J.B. Bickerstaff.  C'est le retour des "tours jumelles" aux Rockets et ca marche, surtout en défense!  Avec Clint comme titulaire, Houston a gagné 5 sur 6 avant de s'incliner lundi soir à Denver.  Capella était malade ce soir-la et il n'a pas pu jouer.  Globalement, sa progression depuis un an est assez incroyable! 

 

    En tout cas, on voit que les français sont plutôt en forme dans ce debut de saison NBA et c'est de bonne augure pour l'équipe de France avant sa quête olympique l'été prochain.