Déjà des surprises !

Après seulement deux matches, le premier tour des playoffs NBA nous a déjà fourni plusieurs surprises. Qui aurait pu imaginer que Toronto-Indiana et OKC-Dallas serait à un partout ou que l'anglo-soudanais Luol Deng marquerait 31 points dans la victoire écrasante de Miami dans le Match 1 contre Charlotte?

Beaucoup de joueurs né en dehors des E-U ont deja fait parler d'eux et devraient jouer un role clé dans les matches à venir en commençant avec Jonas Valenciunas, le Lithuanien, qui dominé la raquette à Toronto avec 35 point et 34 rebonds en deux matches.  Ce n'etait pas suffisant dans le match 1 car Paul George a mis 33 points et Kyle-Lowry et DeMar Derozan ont été tres maladroits. 

    Toronto semble avoir un blocage psychologique par rapport aux playoffs car ils ont été eliminé au premier tour deux fois de suite tout en etant favori et ils avaient perdu 7 rencontres de suite en playoffs avant d'enfin se rattrapper dans le Match 2 derriere Jonas et Bismack Byombo qui ont fait le metier à l'interieur.  Derozan etait encore en difficulté face à Paul George mais l'altruisme de Lowry(9 passes decisives), une defense ameliorée et l'efficacité des autres a fait la difference.  Les Raptors, ont-ils enfin vaincu leurs demons?  Nous verrons dans le Match 3 jeudi soir à Indianapolis ou le francais Ian Mahinmi devrait etre plus à l'aise et plus efficace si son dos va mieux.  

    L'autre coup de tonnerre du premier tour a été la victoire à l'arraché de Dallas à Oklahoma City dans le Game 2.  Aprés avoir perdu de 38 points dans le Match 1,  Dallas semblait mur pour un "sweep" avec les absences de J.J. Barea(puerto ricain) et David Lee.  Cependant, cette equipe, "scotché ensemble de partout pour tenir le coup" comme disait leur brillant coach Rick Carlisle, a reussi un miracle hier soir.  Se qualifier pour les playoffs a été leur leitmotiv cette saison pour remercier le legendaire Dirk Nowitzki (l'allemand est encore trés performant) et ils l'ont fait in extremis avec beaucoup de courage.  Dans Game 2, Dallas a tenu Kevin Durant a un pourcentage d'adresse historiquement bas, 7 sur 33, et des joueurs un peu inattendus comme Raymond Felton (21 pts et 11 rebonds) et le tunisien Salah Mejri ont sorti le grand jeu dans un match trés defensif, gagné 85-84.  Ensemble Durant et Russ Westbrook ont shooté 55 fois!  C'est trop et ils ont à nouveau besoin de mettre en confiance leurs co-equipiers comme Serge Ibaka et Enes Kanter.  Avec la pression des playoffs, le duo de stars veut trop en faire et je n'ai pas aimé la facon que Westbrook a manqué de respect à deux de ses adversaires avant le match en faisant un "check" ridiculement long avec Cameron Payne sous la barbe de Charlie Villanueva et le rookie Justin Anderson qu'il a un peu bousculé.  Justin a pris sa revanche en réussissant le contre decisif en fin de match sur Durant, une belle revanche!

    Maintenant OKC est prevenu, Dallas est venu pour "se battre jusqu'au bout", mais on a du mal à imaginer un scenario ou le Thunder se met réellement en danger vu la difference enorme en faveur d'OKC concernant les effectifs.  Reponse jeudi soir sur le terrain des Mavericks!

    Dans les autres duels au premier tour, on se dirige vers des "sweeps" ou des 4-1.  Meme si Steph Curry manque plusieurs matches pour soigner sa cheville, Golden State va eliminer les pauvres Rockets qui n'arretent pas de s'engeuler et se désunir sur le terrain assez pitoyablement.  Les Clippers semblent trop forts à l'interieur pour Portland,  San Antonio trop fort partout pour Memphis!  A l'est, c'est plus indecis mais il faudrait une grosse reaction de Nicolas Batum et une equipe de Charlotte trés inexperimentée en playoffs pour inquieter Miami ou Deng, Goran Dragic, Hassan Whiteside, Dwyane Wade et deux rookies se sont promenés sur les Hornets dans le Match 1.  Reponse mercredi  soir pour le Game 2 à Miami.  Detroit devra se contenter d'une victoire dans sa serie avec Cleveland dans la bataille entre le premier et le 8eme de la conference.  Il reste Toronto-Indiana et Atlanta-Boston pour nous offrir un peu plus de suspense, meme si je crains que l'indisponibilité d'Avery Bradley pour le reste de la serie va condamner Boston.

   Tout cela est bien interessant et nous voyons que pas mal de joueurs "internationaux" vont jouer un grand role!