Comment choisir le MVP ?

Le vote pour les MVP (Most Valuable Player) francais et étranger est clos aujourd'hui et les résultats seront connus le 9 Mai lors de la soirée Trophées de la LNB.

Il y a plusieurs semaines j'ai fait le tour dans ce blog des candidats pour MVP francais et à ce moment-la, Limoges était leader de la Pro A et Adrien Moerman se dégageait comme favori pour le trophée à mes yeux. Depuis, Adrien a fait des perfs moins reluisantes et Strasbourg a pris le fauteuil de leader donc on peut considérer que Moerman s'est fait rattrapper par Nobel Boungou Colo, Antoine Diot et Amara Sy qui,eux, terminent la saison régulière en trombe.  Tous les candidats francais ont manqué de constance cette saison à l'image des équipes qui ont toutes connu des hauts et des bas.  Peut-etre, à la fin, le Francais le plus régulier a été le tenant du trophée, Edwin Jackson.

 Passons maintenant au trophée du meilleur joueur étranger. Tout d'abord, je suis d'accord que ça serait plus logique de donner toutes ces récompenses après les playoffs.  Comme souvent, la LNB s'est inspirée de ce qui se fait en NBA car, la-bas, les trophées sont designés après la saison régulière, et d'ailleurs, le francais Joakim Noah vient d'être choisi Défenseur de l'année. Dans le passé, la catégorie statistique reine pour choisir le MVP était le scoring.  Souvent le meilleur marqueur de la saison était également le MVP, mais maintenant l'évaluation globale d'un joueur est devenu plus importante que les points marqués pour les experts.  Cette évolution vers la reconnaissance de la polyvalence me parait positive ainsi que le fait que les résultats des équipes pèsent de plus en plus dans les choix.  C'est en prenant en compte tout ça que j'ai choisi Randal Falker de Nancy comme MVP étranger. Nancy se dirige vers les playoffs en grande partie grâce au tandem de leaders qu'il forme avec Flo Pietrus.  Le tandem le plus efficace dans la défense intérieure de la Pro A mais ce n'est pas tout!  Falker possède la meilleure éval de la Pro A et il est le meilleur contreur et rebondeur egalement.  Il n'a jamais été aussi fort en attaque dans toute sa carrière et il donne presque 4 passes décisives par match (le meilleur pivot-passeur de la Pro A).  En tout point de vue il fait une saison similaire à Noah avec Chicago.  Cette homme humble, attachant et même timide est le coéquipier modèle qui n'affiche aucun égoïsme sur le terrain.  Tout ce qu'il fait est tourné vers l'équipe et la victoire et avec Flo, qui a le meme état d'esprit, ils trainent leurs coéquipiers dans leur sillage vers un basket de combat éminemment collectif; un regal pour les yeux des puristes!  J'ajoute que Randal continue ses perfs stratospheriques malgré une pubalgie qu'il traine depuis trois mois.  Quel courage!  Il est le seul à dépasser 20 à l'eval et il adore cuisiner pour ses potes, l'homme parfait! 

    En deuxieme position j'ai choisi A.J. Slaughter, le "massacreur" des défenses et meilleur marqueur cette saison.  Depuis l'arrivée de Jean-Denys Choulet il est le fer de lance da la meilleure attaque de la Pro A avec des pourcentages aux tirs (48% globalement et 43% à trois points) très corrects pour quelqu'un qui shoote autant à trois points.  Il est troisième à l'éval et 6ème meilleur passeur dans une équipe en position pour faire les playoffs après un debut de saison raté.  C'est un joueur élégant et spectaculaire même si depuis un mois ses stats ont baissé parce qu'il est terriblement ciblé par les défenses adverses.  C'est une excellente nouvelle de savoir qu'il a re-signé avec Chalon pour les 2 prochaines saisons!

    Je complète mon podium avec Ahmad Nivins de Pau, le meilleur attaquant parmi les pivots de la Pro A cette saison.  Plus régulier qu'avec Poitiers, il est le joueur le plus adroit à 68% cette saison, ce qui est exceptionel, et le 4ème marqueur.  Deuxieme à l'evaluation, il a juste besoin d'améliorer sa défense et ses démarquages pour devenir un pivot de niveau Euroleague et ce n'est pas surprenant que Pau lui a fait une proposition pour rester la saison prochaine.

    En 4eme position, Anthony Dobbins, qui symbolise la belle saison de Dijon et qui représente les mêmes valeurs que l'équipe dans son ensemble, c'est à dire: défense, sacrifice et rigeur collectives au bénéfice du groupe en permanence.  Très fidèle au basket francais et même devenu francophone, Dobbins fait l'unanimité partout ou il passe!

    Cinquième dans mon classement personel, la révélation de la saison, Clint Capela, le couteau suisse de Chalon. A 19 ans, Clint est déjà top dunkeur,2ème pourcentage et contreur et 5ème rebondeur mais encore plus impressionnant, depuis la 18ème journée, il a LA meilleure éval de toute la Pro A même devant Falker.  Wow!  Il va bientot suivre les traces de Noah, Tony Parker et Thabo Sefelosha vers la NBA car c'est l'européen le plus doué de sa génération et un jeune homme très posé et intelligent de surcroit.

 

    Voila mes choix et mes arguments, j'attends maintenant vos commentaires!